Cultures tropicales

Bienvenue sur EcophytoPIC :

Vous êtes ici

Transition agroécologique des productions végétales en Guyane


Document


Actualité publiée le : 13/04/2018 Culture : Cultures fruitières, Cultures maraîchères, Cultures vivrières Zone géographique : Guyane Source : Innovations Agronomiques 64 / Auteur : Ozier-Lafontaine H., Galan M.B., Reinette Y., Gelin S., Hernandez P., Jacolot P., Cialdella N., Sanchez G., Sagne M. Références : Février 2018

Mots-clés : Agriculture, Amazonie, Guyane Française, développement durable, transition agroécologique 

Titre: Transition agroécologique des productions végétales en Guyane : Quel dispositif pour assurer la multi-performance et la résilience des systèmes agricoles ? 

Résumé

La Guyane Française est une terre riche d’une diversité biologique remarquable. Cette biodiversité héberge également de nombreux bioagresseurs fragilisant les productions végétales, déjà soumises aux fortes contraintes de fertilité des sols.

A l’instar de nombreuses régions dans le monde, la Guyane est confrontée à la remise en question des politiques publiques régissant les orientations en matière de développement agricole.

Les évolutions règlementaires dans le domaine de l’agriculture et de la santé, notamment celles préconisées par le Plan Ecophyto, la mutation démographique (4 à 8% selon les régions) et sociale extrêmement rapide de ce territoire imposent de nouvelles manières de produire, plus durables et plus sûres. Satisfaire des enjeux alimentaires croissants, produire des services écosystémiques, stimuler une dynamique socio-économique créatrice d’emplois, tels sont les défis que doivent désormais relever ensemble, les acteurs du monde agricole, dans le cadre d’une transition agroécologique inclusive et intégrée aux enjeux du territoire guyanais.

Dans cette perspective, un diagnostic précis des freins et leviers est un prérequis pour accompagner le développement des divers systèmes de production, conventionnels (basés sur la production maraichère et fruitière) et traditionnels (basés sur les cultures vivrières).

Il n’existe actuellement pas de véritable cadre stratégique consensuel entre les différents acteurs de l’agriculture et plus globalement du système alimentaire pour aider à lever ces freins, de nature et d’intensités extrêmement variées : moyens de production, accès aux financements, conseil technique, existence et structuration de filières pour des produits diversifiés, etc.

L’objectif de cet article est de montrer en quoi la transition agroécologique est une voie d’avenir pour le développement durable de l’ensemble des systèmes agricoles en Guyane, et de proposer un cadre stratégique de R&D pour accompagner cette transition. Pour se faire, les auteurs analysent les caractéristiques de l’agriculture guyanaise, les freins et les leviers à son développement dans une première partie. Dans une seconde partie, une analyse rétrospective des projets de recherche et développement agricoles menées depuis les années 70 est présentée, pour amener des éléments de réflexion sur des chemins possibles de viabilité et d’innovation avec l’ensemble des acteurs du monde agricole dans une dernière partie.