Cultures tropicales

Bienvenue sur EcophytoPIC :

Vous êtes ici

Méthode de lutte agro-écologique contre la mouche des cucurbitacées (Dacus ciliatus)


Brochure / Rapport


Actualité publiée le : 24/06/2019 Culture : Cultures maraîchères Zone géographique : Réunion-Mayotte Source : Coatis - Rita Mayotte / Auteur : Juliette Soulezelle (CIRAD) Références : Rapport d'étude - Décembre 2017

La méthode de lutte retenue a déjà été promue auprès des producteurs lors d’une journée de démonstration en décembre 2015 au Lycée Agricole de Coconi (≈50 participants), puis le transfert en milieu paysan a débuté au cours de la saison sèche 2016 avec une 2nde journée de démonstration chez un agriculteur l’ayant mis en place à Tsingoni (≈10 participants).

En parallèle, cette méthode a fait l’objet d’une étude sur les freins et les leviers à l’adoption et la diffusion du filet de protection contre la mouche des Cucurbitacées en tant qu’innovation agro-écologique (Mevel, 2016). Sur les 16 agriculteurs enquêtés, les principaux freins identifiés étaient le coût de la méthode (majoritairement lié à l’achat du filet) et l’écoulement de la production (la courgette étant peu consommée à Mayotte). Le principal levier cité était la mise en place d’un accompagnement technique (aide à l’installation, suivi) auprès des producteurs désireux d’adopter cette méthode (Mevel, 2016).

Une dernière validation spatiale et temporelle de cette méthode (répétition dans le temps et sur un nouveau site) était donc nécessaire pour appuyer la mise en place d’un suivi en milieu paysan (référent) et l’apparition de systèmes de prêt de matériel (filet) par des organismes agricoles. Il a donc été décidé en 2016 de reconduire une expérimentation sur courgettes cultivées en plein champ avec un nombre de répétitions suffisamment conséquent pour valoriser les données dans une revue scientifique.

Rapport élaboré dans le cadre d'INNOVEG action « Santé du végétal à Mayotte : gestion agro-écologique des bioagresseurs »