Cultures tropicales

Bienvenue sur EcophytoPIC :

Vous êtes ici

Un outil interactif pour l’identification des cochenilles farineuses de La Réunion


Outil


Actualité publiée le : 13/10/2017 Culture : Cultures fruitières, Cultures ornementales, Canne à sucre, Cultures vivrières Zone géographique : Réunion-Mayotte Source : Cirad Références : Biodiversité et l'agriculture dans l'océan Indien

On recense à la Réunion 22 espèces de cochenilles farineuses. Seules quelques-unes sont considérées comme ayant un impact économique. Cependant, l'identification de ces insectes est complexe.

Dans le cadre du projet Orbico, financé par l’ONEMA via l’ODEADOM dans le cadre du plan Ecophyto, le CIRAD a développé un outil d’identification interactif des cochenilles farineuses. Les critères d’identification sont des critères visibles à l’œil nu ou avec une loupe de terrain. Au total, 9 espèces sont identifiables avec cet outil :

  • Icerya seychellarum : La cochenille des Seychelles, ravageur du manguier à La Réunion depuis 2011.
  • Paracoccus marginatus : La cochenille du Papayer, ravageur du papayer à La Réunion depuis 2010.
  • Ferrisia virgata : La cochenille à rayures, espèce polyphage.
  • Planococcus citri : La cochenille des agrumes. Présente sur agrumes à la réunion, considérée comme un ravageur d’importance économique en Afrique du Sud.
  • Dysmicoccus brevipes : la cochenille de l’ananas. Présente à La réunion sur ananas, vecteur d’un complexe viral induisant un flétrissement prématuré des plants.
  • Dysmicoccus boninsis : La cochenille grise de la canne à sucre.
  • Saccharicoccus sacchari :La cochenille rose de la canne à sucre.
  • Phenacoccus solenopsis :La cochenille du coton, observée en 2011 sur manguiers.
  • Maconellicoccus hirsutus : La cochenille de l’hibiscus. Présente particulièrement sur hibiscus à La Réunion.