Cultures tropicales

Bienvenue sur EcophytoPIC :

Vous êtes ici

Découverte du chancre citrique à la Martinique


Document


Actualité publiée le : 19/08/2014 Culture : Cultures fruitières Zone géographique : Antilles Régions : Martinique Source : FREDON Martinique Références : Newsletter Fredon 972

Le premier foyer de chancre citrique (Xanthomonas citri) des Antilles vient d’être découvert par la FREDON en Martinique. Cette maladie asiatique spécifique des agrumes est causée par une bactérie qui, en se développant sur les agrumes, occasionne de grosses tâches brunes à noirâtres sur les feuilles, les fruits et les jeunes tiges.

Cette bactérie a le statut règlementaire de danger phytosanitaire de 1ère catégorie et fait à ce titre l’objet d’une lutte obligatoire dans l’île. Le chancre citrique n’a aucun impact sur la santé humaine ni celle des animaux. En revanche, son impact économique peut être très important car les fruits des arbres atteints sont impropres à la commercialisation et les arbres malades finissent par dépérir.

La bactérie ne vit que sur les parties aériennes des agrumes (feuilles, fruits, tiges) mais peut survivre jusqu’à 72h dans l’eau. Une feuille d’agrume en contact avec de l’eau contenant la bactérie sera à son tour contaminée.
Pour empêcher que le chancre ne se propage dans toute la Martinique et plus largement dans les Antilles, 
il est indispensable de signaler tout foyer ou symptômes douteux à la FREDON (0596.73.58.88) ou au service de l’alimentation de la DAAF (0596.71.21.00).

Il est particulièrement important d’acheter ses plants d’agrumes chez un pépiniériste agréé et contrôlé afin de s’assurer que toutes les précautions ont été prises pour que le ou les plants achetés soient indemnes de maladies (chancre citrique, HLB, Tristeza etc.).
Nous rappelons une nouvelle fois que la règlementation phytosanitaire a pour but de protéger la santé de nos plantes et l’agriculture martiniquaise. Un seul plant caché dans la valise d’un voyageur peut être à l’origine de cette crise phytosanitaire.