Portail

Bienvenue sur EcophytoPIC :

Vous êtes ici

En région

Découvrez toutes les informations régionales et accédez aux BSV

Participez

EcophytoPIC est ouvert aux contributions. Pour contribuer, prenez connaissance ici de la charte des contributeurs et envoyez vos documents ou liens à l’adresse suivante : ecophytopic@acta.asso.fr

Télécharger la plaquette

INNOV’ACTION : 5 témoignages d’agriculteurs


Video


Actualité publiée le : 12/01/2015 Culture : Viticulture, Grande Culture Régions : Grand Est Source : CRA Champagne-Ardenne Références : Page Youtube - janvier 2015

Produire autrement est le point commun de ces 6 agriculteurs et viticulteurs de Champagne-Ardenne qui ont été interrogés lors d'Innov'action 2014.

Découvrez leur témoignage vidéo sur leurs pratiques qui visent à la triple performance : économique, environnementale et sociétale.

Innov’action 2014 en Champagne-Ardenne a réuni 550 participants lors de 13 événements organisés par les Chambres d’agriculture pendant un peu plus d’un mois, entre mai et début juillet.

Les agriculteurs et techniciens agricoles ont découvert de nouvelles pratiques, produits, bâtiments ou agro-équipements qui sont des témoignages vivants de la capacité des professionnels à innover en conciliant performances économique et environnementale.

Vous pouvez découvrir 5 témoignages vidéo d'agriculteurs et viticulteurs de la région qui participaient à Innov'action ainsi qu'un témoignage supplémentaire qui illustre le troisième volet de "Produire Autrement", initié par le Ministère de l'Agriculture : le social.

  • Sur son exploitation de polyculture élevage, Laurent OLIVIER recherche un maximum d’autonomie alimentaire. Son objectif est de produire un fourrage de qualité, à un moindre coût, sur des terres à faible potentiel. Cette culture, mélange de céréales et de protéagineux (cultures associées), sera ensilée pour nourrir le troupeau de vaches laitières.

 

  • Maxime Barbichon apporte des améliorations sur ses tracteurs, comme la mise en place d'un DPA (appareil sur la précision du débit) pour être plus précis dans ses interventions sur la vigne et limiter les produits de santé sanitaire.

 

  • La culture dérobée : L'approche couverture du sol par des plantes de couvert en interculture permet d'envisager une diminution de l'utilisation d'herbicide pour garder une propreté acceptable de la parcelle.

 

  • Pierrick Meuret met en place des couverts en interculture efficaces pour la fixation de l’azote : test en 2014 d'une implantation d’un blé d’hiver sous couvert de trèfle implanté dans du colza associé. Avantages : pas de resemis du couvert après récolte, un développement plus rapides du trèfle dès la récolte, un complément fourrager pour les éleveurs. Inconvénients : limite les possibilités de désherbage en culture, le trèfle n’est pas une garantie au non salissement des parcelles.

 

  • Ce viticulteur a converti ses Chardonnays à la viticulture biologique et conservé ses Pinots Noirs et Meuniers en viticulture conventionnelle. Il souhaite faire progresser la partie en bio ce qu’il fait pour l’instant sans engagement.