Portail

Bienvenue sur EcophytoPIC :

Vous êtes ici

En région

Découvrez toutes les informations régionales et accédez aux BSV

Participez

EcophytoPIC est ouvert aux contributions. Pour contribuer, prenez connaissance ici de la charte des contributeurs et envoyez vos documents ou liens à l’adresse suivante : ecophytopic@acta.asso.fr

Télécharger la plaquette

L'Agroforesterie


Synthèse PIC


Actualité publiée le : 05/09/2018 Culture : Viticulture, Cultures légumières, Cultures tropicales, Horti-PPAM, Grande Culture, Arboriculture Relié aux rubriques : Systèmes de culture Source : EcophytoPIC / Auteur : Ph. Delval & O. Ligot Références : Synthèse EcophytoPIC N°1 Geco : Pratiquer l'agroforesterie Geco :

L’agroforesterie désigne les pratiques, nouvelles ou historiques, associant arbres, cultures et/ou animaux sur une même parcelle agricole, en bordure ou en plein champ.

Ces pratiques comprennent les systèmes agro-sylvicoles mais aussi sylvo-pastoraux, et les pré-vergers. En France, les premiers projets de recherches consistaient à réaliser des alignements d’arbres monospécifiques au milieu des cultures. Aujourd’hui, en plus de ces aménagements intra-parcellaires, l’agroforesterie intègre pleinement les aménagements de bordures de champs (haies, arbres têtards…).

Intérêts

Ces pratiques améliorent la production des parcelles cultivées en optimisant les ressources du milieu et en y diversifiant la production. En effet, l’agroforesterie contribue à augmenter la fertilité des sols cultivés via l’apport de matières organiques que les arbres libèrent via leurs feuilles tombées au sol, ainsi que par la structuration du sol réalisé par les racines, augmentant son activité biologique.

Biodiversité : Les implantations d’arbres favorisent la biodiversité aux abords des parcelles, et les potentiels services écosystémiques associés à celle-ci. Les arbres constituent en effet un refuge pour les pollinisateurs et les prédateurs naturels des ravageurs de cultures.

La production des parcelles est diversifiée par le potentiel de production des arbres : bois d’œuvre, bois énergie, fruits, paillage, litière : autant de ressources valorisables directement dans l’exploitation ou par la vente. La présence d’arbre à proximité des parcelles permet aussi de limiter la lixiviation des intrants et des nitrates et ainsi préserver la qualité de l’eau tout en augmentant la réserve en eau disponible pour les plantes cultivées. Enfin, la présence d’arbres dans et aux abords des parcelles permet de limiter l’érosion des sols.

Consultez la fiche REINTEGRER L’ARBRE DANS LES SYSTEMES AGRICOLES

Informations techniques                                  

Consulter la fiche technique GECO « Pratiquer l’agroforesterie »

La période de plantation recommandée s’étale de Novembre à Mars. Le choix des essences est à faire selon les caractéristiques de l’exploitation, et peut être accompagné par l’avis d’experts locaux. La densité de plantation est surtout à prévoir en fonction de son matériel agricole : l’écartement des lignes d’arbres entre elles, et l’écartement des arbres dans la ligne pourront être choisis de manière à optimiser l’usage du matériel déjà présent dans l’exploitation.

Les lignes d’arbres peuvent aussi être intercalés par des arbustes de bourrage ; renforçant encore la production de l’aménagement (exemple : bois d’œuvre dont la récolte se fera au long terme intercalés par des arbustes de bourrage de récolte à moyen terme).

Ces informations concernant l’implantation et l’entretien de ces aménagements et des exemples d’essences employées sont détaillés dans les fiches IBIS AGROFORESTERIE et PRE-VERGERS.

 

Exemples de mise en œuvre

Le projet VERtiCAL regroupe plusieurs expérimentations autour de la thématique « Vergers et cultures associées en systèmes agroforestiers ». Consultez le projet DEPHY VERtiCAL

Le projet SCA0pest vise à tester la faisabilité d'un système de culture sans pesticides mais incluant l’agroforesterie comme facteur de résilience. Consultez le projet DEPHY SCA0PEST

 

Témoignages VIDEO

150 ha d'agroforesterie dans la NièvrePleinchamp.com

Parcelle agroforestière de 10ha en Haute-Garonne  – Motivations et difficultés dans la mise en œuvre, choix des essences et des densités de plantations – témoignage OSAE, osez-agroecologie.org

Parcelles agroforestières sur 50ha dans le Pas-de-Calais – Motivations et difficultés dans la mise en œuvre, objectifs de valorisation – témoignage OSAE, osez-agroecologie.org

Exemple de mise en œuvre en milieu tropicale, Réunion – Présentations de différentes associations et services rendus – projet AgroEcoDom

 

Projets de recherche

Les systèmes agroforestiers sont sujets à plusieurs projets de recherches et développements.

Le Réseau Mixte Technologique (RMT) AgroforesterieS est un réseau de plus de 50 partenaires dont les objectifs sont de mutualiser les compétences, expertises et autres ressources entre les partenaires pour développer des outils techniques et méthodologiques afin de promouvoir et accompagner l’implantation et la gestion de parcelles agroforestières. Consultez le site du RMT AgroforesterieS

Le projet PotA-ge : De 2017 à 2020 le projet a pour objectif d’évaluer les potentialités de l’agroforesterie dans le Grand-Est de la France.

Le projet VITIFOREST : De 2014 à 2018, le projet a pour objectif d’évaluer la pertinence des systèmes agroforestiers en viticultures.

 

Boîte à outils

Article Agroforesterie – EcophytoPIC

Agroforesterie.fr – Site de l'Association française d’agroforesterie

RMT AgroforesterieS – Guide juridique et réglementaire pour l’agroforesterie

SMART – Actes des journées d’échanges : Comment produire des légumes et fruits en agroforesterie ?

EURAF – Site de la Fédération Européenne d’Agroforesterie

Evénement – 4ème Congrès Mondiale de l’Agroforesterie à Montpellier 20-22 Mai 2019 - Cirad